Mon compte


Créer un compte

Facebook

Retrouvez les Editions du Parvis
sur facebook!

Des nouveautés,
des prières de la semaine,
des infos, etc.

Comment maîtriser son cholestérol et réguler la fonction cardiaque?

Parvis Santé: Corps - Cœur - Esprit
 

Avec trois principes actifs d’origine végétale (levure de riz rouge, extrait d’olive, extrait de raisin et de pomme) du cœnzyme Q10, 3 acides aminés et 7 vitamines, on arrive à créer un complément alimentaire efficace, le Cholé-Cardyl, agissant sur la maîtrise du cholestérol et sur le fonctionnement du système cardio-vasculaire.
Les propriétés efficientes du Cholé-Cardyl sont obtenues par:
– La levure de riz rouge résultant de la fermentation du riz par monascus purpureus, un champignon microscopique de couleur rouge dont l’efficacité sur le maintien d’un taux normal de cholestérol est obtenue par l’apport quotidien de 10 mg de macoline K contenue dans 660 mg de levure de riz rouge. L’extrait d’olive agit sur la protection du cholestérol LDL contre l’oxydation et elle est obtenue par une consommation quotidienne de 5 mg d’hydroxytyrosol, contenus dans 170 mg d’Oli-Ola.
– La vitamine B1 contribue à une fonction cardiaque normale; la vitamine K à la coagulation du sang, la vitamine C à la synthèse du collagène qui participe au bon fonctionnement des vaisseaux sanguins. La vitamine B9 contribue à la formation normale du sang, les vitamines B6 et B12 à la formation des globules rouges et la vitamine B2 à leur entretien.
Toutes les personnes qui ont tendance à une hypercholestérolémie et qui souhaitent entretenir une fonction cardiovasculaire normale peuvent prendre Cholé-Cardyl.
On prendra ce complément alimentaire de préférence au cours des repas du matin et de midi. En dose d’entretien, ce sera 4 gélules en 2 prises apportant 660 mg de levure de riz rouge et 170 mg d’Oli-Ola. Il est judicieux d’y associer l’huile de krill qui contient de l’astaxanthine, un puissant antioxydant et des bioflavanoïdes lui permettant de participer à l’entretien des fonctions circulatoires, articulaires, visuelles, neuronales et visuelles.
Ce produit est déconseillé aux femmes enceintes et allaitantes, ayant un traitement hypolipémiant (contre le cholestérol). En raison de la présence de monacoline, il vaut mieux avoir l’avis du médecin ou du pharmacien.
Le Cholé-Cardyl contient de la levure de riz rouge, du ViNitrox®; des extraits de raisin et de pomme; de l’Oli-Ola®: extrait d’huile d’olive, des acides aminés: L-carnitine, L-citrulline, taurine; cœnzyme Q10, vitamines C et K, B1, B2, B6, B9, B12.
Ce complément alimentaire est efficace pour réguler le cholestérol dans le sang et contribuer à un bon fonctionnement cardiovasculaire, mais il n’exclut pas une alimentation saine et variée et une hygiène de vie saine pour assurer une bonne santé et une vraie joie de vivre.

L’huile de krill: un antioxydant puissant, protecteur des fonctions circulatoires et neuronales

L’huile de krill a des vertus nutritionnelles exceptionnelles. Le krill est un minuscule crustacé: l’Euphausia superba qui vit dans les eaux froides de l’Antarctique. Cette crevette forme des bans de zooplancton. C’est la plus grande réserve de crustacés au monde (500 millions de tonnes).

Les qualités de l’huile de krill

Parmi les plus grandes qualités de cette huile nous avons découvert:
– Elle recèle des omégas 3, 6, 9 en quantité idéale pour lutter contre les inflammations. Ainsi, elle favorise la santé cardiovasculaire en empêchant les inflammations à l’intérieur des artères et l’accumulation des dépôts de toxines.
– En luttant contre les inflammations organiques, elle soulage les articulations grippées par l’arthrite ou l’arthrose.
– Elle contient une grande quantité de phospholipides bénéfiques aux activités cérébrales et ces phospholipides assurent une biodisponibilité maximale de ses omégas 3. Les phospholipides assurent le transport de l’EPA (acide eicosapentaénoïque) et du DHA (acide docosahéxaénoïque) vers les membranes cellulaires pour une efficacité accrue. En agissant pour un maintien des activités cérébrales, elle lutte contre le ramollissement cérébral.
– Elle contient également un puissant antioxydant: l’astaxanthine dont l’action est 300 fois supérieure à la vitamine E. Elle est aussi riche en bioflavonoïdes (pigments végétaux aux propriétés anti-oxydantes) lui permettant de participer à l’entretien des fonctions circulatoires, articulaires, neuronales et visuelles.
– Elle agit sur les baisses de moral en rééquilibrant l’activité glandulaire.
– Même à petites doses, l’huile de krill fait baisser le taux de mauvais cholestérol et le taux de triglycérides.
En conclusion, l’huile de krill est recommandée aux personnes souhaitant entretenir l’équilibre des lipides sanguins, des fonctions neuronales (la mémoire), articulaires, visuelles et elle est très salutaire aux femmes en âge de procréer.

Les contre-indications de l’huile de krill

Cette huile comporte quelques risques à ne pas négliger:
– Elle est déconseillée aux personnes allergiques aux fruits de mer.
– Elle est déconseillée aux personnes souffrant de problèmes sanguins et d’ecchymoses.
– Elle peut provoquer des diarrhées pour les intestins fragiles ou irritables et des saignements de nez.
En cas de doute, il vaut mieux demander un avis à son médecin traitant.

La posologie et conseils d’utilisation

L’huile de krill se prend au cours des repas. 3-4 capsules en dose intensive par jour. 2 capsules en dose d’entretien par jour.
Ce complément alimentaire est efficace pour nous protéger contre le vieillissement prématuré des organes et pour nous aider à garder un bon fonctionnement du système sanguin et nerveux. Cependant la sagesse voudrait qu’on ne prenne pas de l’huile de krill sans modérer les excès de table ou de veille qui nuisent à la santé et favorisent beaucoup l’oxydation cellulaire.

Les bienfaits du Desmodium adscendens

En Afrique, le Dr Pierre Tubéry et son épouse Anne-Marie, médecin elle aussi, découvrent les effets positifs du Desmodium sur les hépatites virales graves. La plante fait régresser la maladie en dix jours. La jaunisse, les nausées et les maux de tête disparaissent. Les transaminases (enzymes dont la concentration est anormalement élevée lors de l’inflammation du foie) se normalisent. Le Desmodium permet aux cellules hépatiques de résister au virus.
Cette plante vient de la famille des fabacées. Elle est vivace et s’enroule autour des palmiers ou des cacaoyers d’Afrique équatoriale. Elle est utilisée traditionnellement par les guérisseurs.
La meilleure espèce concentrant le plus d’actifs est le Desmodium adscendens. Il régénère les cellules du foie. Cet organe majeur intervient dans différentes fonctions vitales: digestion, régulation hormonale, métabolisme des graisses. Il est aussi l’usine de purification de l’organisme. Il dégrade et évacue les toxiques (déchets naturels, médicaments, alcool, métaux lourds).
Les hépatites virales et médicamenteuses entraînent un dérèglement hépatique que le Desmodium atténue. Il agit également pour soutenir le foie en chimiothérapie.
Les naturopathes voit dans cette plante d’autres vertus:
– Elle soutient le corps en état de fatigue avec perte d’appétit ou des difficultés de digestion (ballonnements, flatulence).
– Elle agit dans les problèmes de peau (eczéma, psoriasis et même acné).
– Elle aide l’organisme à se défendre contre les bronchites et sinusites à répétition.
– Elle agit dans les perturbations hormonales et allergiques (urticaire et asthme).
Tous ces signes témoignent d’un foie fatigué par une mauvaise hygiène de vie (stress, mauvaise alimentation, trop d’alcool ou de sucre).
Le Desmodium est déconseillé aux personnes de moins de 15 ans, aux femmes enceintes ou allaitantes. Il peut provoquer des diarrhées et de légères nausées qui disparaissent à l’arrêt du traitement.
En conclusion, régénérer son foie est un bienfait pour tout l’organisme car cet organe est un merveilleux laboratoire qui nettoie le sang chargé de nourrir et aussi de nettoyer les cellules de l’organisme.

Père François Zannini, naturopathe