Mon compte


Créer un compte

Vient de paraître

Facebook

Retrouvez les Editions du Parvis
sur facebook!

Des nouveautés,
des prières de la semaine,
des infos, etc.

Avec Sulema, lire les signes des derniers temps

Au cours de la mission de Sulema au Luxembourg en mars 2017, un dialogue spontané s’est établi avec Don Sylvano, prêtre ami de passage et Christian Parmantier. Sulema a répondu à leurs interrogations, notamment au sujet de la personne du pape François. Voici la partie qui a pu être enregistrée.

Aucune prophétie n’est objet d’interprétation personnelle
L’imagination et l’esprit analytique sont parfois très dangereux. Lorsque l’on entend, lit, ou voit quelque chose, chacun a sa façon d’interpréter ce qu’il a entendu; on déforme la vérité, on sème la confusion, le doute, la division. Par exemple, lorsque la Vierge Marie a dit à Conchita (de Garabandal) qu’après la mort du pape Jean XXIII il n’y aurait plus que trois papes, puis après viendrait la fin des temps. Qu’est-ce qu’on a fait? Partout on a annoncé que Conchita avait dit qu’il ne restera plus que trois papes.
Les gens ont pensé et cru que ce serait Paul VI, Jean Paul Ier et Jean Paul II. Lorsque Benoît XVI a été élu, combien de gens ont prétendus qu’il était l’Antéchrist! Vous souvenez-vous?
L’imagination et l’esprit analytique sont très dangereux, car ils nous font interpréter les choses chacun à sa façon. Combien de personnes ont cru que le pape auquel fait référence le secret de Fatima était Benoît XV, parce que le secret a été donné en 1917; d’autres ont cru que c’était Jean Paul II, en raison de l’attentat de 1981. Pensons au songe de Don Bosco qui a provoqué la peur chez les jeunes, car ces derniers pensaient qu’il faisait référence au pape Pie IX. Voyez-vous? On a oublié qu’aucune prophétie n’est objet d’interprétation personnelle.

Le tout est de donner son «oui» d’amour

C’est après l’Avertissement que viendra l’Antéchrist, celui dont nous seront prévenus dans l’Avertissement qu’il ne faudra pas le regarder, car il exercera un grand pouvoir par son seul regard, de même nous serons avertis du danger mortel de la micro-puce.
Alors ce sera la grande bataille. Tous les enfants qui forment le petit reste vont souffrir de voir la grande apostasie, la perte de la foi, la persécution des martyrs. Ceux qui seront choisis pour vivre le martyr ne sentiront pas de grandes souffrances physiques et s’en iront directement au ciel. C’est Jésus qui viendra lui-même les chercher.
Nous sommes entrés dans les Derniers Temps, nous devons donc être prêts, car tout cela peut surgir à tout moment. Jésus n’a-t-il pas dit: «Je viendrai comme un voleur»?
2017 sera une année très spéciale en grâces pour fortifier le petit reste, mais ce ne sera pas la totalité du petit reste qui ouvrira son cœur pour en bénéficier. Avec l’épreuve qui vient de la grande confusion dans l’Eglise, on fera avec le pape François ce qu’on a fait avec le pape Paul VI (concile Vatican II). Le monde sera dans la confusion, il sera divisé; on dira: «je renonce à la foi», «le pape est un traître». Alors, le petit reste va s’éparpiller et il ne restera qu’un tout petit reste connu du Seigneur.
Après l’Avertissement, il va y avoir une nouvelle repousse de vocations. L’Esprit Saint sera la porte d’embarquement pour accéder à la Nouvelle Arche qui est le Cœur Immaculé de la Vierge Marie, le passeport sera la foi et la fidélité. A ce moment-là s’accomplira le songe de Don Bosco: le bateau de l’Eglise amarré aux deux colonnes que sont l’Eucharistie et la Vierge Marie, ainsi que le Pape à la proue. Comprenez-vous?
Le Seigneur réserve le privilège d’embarquer seulement à ceux qui seront des adorateurs et réciteront le saint Rosaire. A ce moment-là s’accomplira la parole de l’Ecriture: «Deux seront dans le même lit, l’un sera pris, l’autre laissé; deux hommes seront aux champs, l’un sera pris, l’autre laissé; deux femmes moudront ensembles, l’une sera prise, l’autre laissée». Cela veut dire que dans une famille, un membre peut être pris et l’autre laissé, chacun doit faire son choix. Le tout est de donner son «oui». Si tu donnes ton «oui», tu vas embarquer, un «oui» d’amour et non de peur.

Le véritable refuge:le Sacré-Cœur de Jésus et le Cœur Immaculé de Marie

Pour passer à travers ce temps d’épreuve, et arriver à la Nouvelle Terre, il faut embarquer dans la Nouvelle Arche.
On parle de refuge, on dit qu’il faut préparer des catacombes, faire des réserves d’eau, de nourriture, de couvertures, de produits essentiels. C’est faux! Croyez-vous que lorsque les événements vont arriver, que la terre sera secouée, croyez-vous que les refuges vont tenir?
Croyez-vous que Dieu va sauver et protéger seulement les personnes qui se trouvent dans un refuge, dans un lieu précis? Dieu a donné sa Vie pour tous ses enfants! Il fait pleuvoir sur les bons comme sur les méchants, et fait lever son soleil sur les bons comme sur les méchants. Le Seigneur désigne le véritable refuge comme étant le Sacré-Cœur de Jésus ainsi que le Cœur Immaculé de Marie. Dans un Psaume, le Seigneur nous dit que d’âge en âge, il a été notre refuge, où que nous soyons.
L’Eglise souterraine ressemblera aux catacombes, les prêtres devront se cacher. L’Eglise sera organisée par l’Esprit Saint, car c’est par Lui que nous seront guidés. Voilà toutes les grâces qui nous seront accordées en cette année 2017.
On nous fera croire que la hiérarchie de l’Eglise est disparue, mais la Nouvelle Eglise c’est nous, nous sommes les pierres vivantes comme on le voit sur l’image de la vision de sœur Lucie de Fatima. Une partie est dans la noirceur, mais du côté de la Vierge Marie il y a des pierres qui sont illuminées par la lumière du Christ en croix, par le Père, par l’Esprit Saint et par la sainte Eucharistie. Nous sommes la Nouvelle Eglise, le Seigneur ne nous laissera pas orphelins, il y aura toujours des prêtres pour nous administrer les Sacrements et célébrer le Saint-Sacrifice de la messe.
Ce ne sera pas tout le monde qui embarquera dans la Nouvelle Arche. Pour avoir droit à notre passeport, nous devrons passer d’abord par la purification. Elle est vécue dans les souffrances du quotidien acceptées et offertes. Ceux qui n’acceptent pas de vivre cette purification du quotidien devront vivre la Grande Purification à venir. C’est la plus douloureuse, car il faut dompter les tendances égoïstes de la chair pour devenir des êtres spiritualisés où l’âme reprend la place qui lui revient.
Après ces événements débutera l’Ere de l’Esprit Saint. Ceux qui resteront hors de l’Arche souffriront un froid glacial inconnu à ce jour. Il y aura aussi une chaleur étouffante, et de nouvelles maladies que les médecins ne pourront guérir. La chaleur sera si forte que les gens vont chercher la mer, mais celle-ci sera si chaude qu’ils vont brûler.
Il faut beaucoup prier. Voilà pourquoi la Vierge Marie pleure et demande de prier pour les incroyants, pour ceux qui sont esclaves de la chair, car pour embarquer dans l’Arche il faut devenir des êtres spiritualisés.
La Nouvelle Eglise sera pure, sainte, humble et pauvre, elle sera conforme à ses origines.

Le pape François a été élu par le Saint-Esprit, il veut rebâtir l’Eglise, mais…

Un autre signe que l’humanité n’a pas compris: il y a quatre ans, un nouveau pape a été élu et a pris le nom de François. Jésus a demandé à saint François d’Assise de rebâtir son Eglise qui tombait en ruines. Ce dernier a cru qu’il s’agissait de reconstruire une église de pierres, mais non! C’est par son exemple, son silence et sa pauvreté que le saint d’Assise a relevé l’Eglise, a touché les cœurs, a évangélisé son époque. Voilà la nouvelle évangélisation: vivre l’Evangile.
Pardon pour ces paroles, mais il faut savoir qu’en ce moment il y a des prêtres qui prêchent sur tout, sauf sur la Vérité, sauf sur l’Evangile.
Le 13 mars 2013, le pape François a été élu par le Saint-Esprit, il veut rebâtir l’Eglise, mais on ne le laisse pas faire. Voyez-vous comme tout est en train de s’accomplir?
Une question demeure: quand le Pape a signé l’exhortation apostolique Amoris laetitia, est-ce le même document que l’on a publié ou un autre préparé dans d’obscures officines?
En Belgique, le Seigneur a dit de prier pour le Saint-Père, car il est sur la Croix. Les francs-maçons sont en train de le clouer par les trois clous: le clou du Synode de la Famille, le clou de Medjugorge, et le clou de Fatima par la consécration de la Russie. On a oublié que Sœur Lucie a dit que le Ciel a accepté la consécration qui a été faite par saint Jean Paul II le 25 mars 1984, en union avec les évêques.
Le 13 mai 2013, le pape François a consacré son pontificat à Notre-Dame de Fatima; il a intronisé saint Joseph et saint Michel archange aux jardins du Vatican en présence de son prédécesseur Benoît XVI, pour protéger l’Eglise de la fumée de Satan qui est entrée au Vatican comme l’avait dit Paul VI. Croyez-vous que l’Antéchrist ferait tout cela?
Pourquoi est-ce que Jésus a gardé le silence au prétoire? Eh bien, c’est pour accomplir la volonté de son Père. Voilà! Le pape François est un exemple pour tous les chrétiens, comme Jésus au prétoire, il garde le silence.

Amener les divorcés remariés à comprendre que leur situation n’est pas conforme avec la volonté de Dieu

Question: Des cardinaux et théologiens ne reconnaissent pas l’enseignement habituel du Magister de l’Eglise dans le chapitre VIII d’Amoris Laetitiae, au sujet de l’admission dans certains cas des divorcés remariés à la sainte communion, ce qui conduit de fait à une grande confusion dans les esprits et à des abus, cette pratique semblant avoir en quelque sorte été légitimée…
S: Voilà le clou du Synode de la Famille. C’est le premier dard qui a semé la confusion, le doute et la division et qui sont les fruits du diable. Et beaucoup sont aveuglés, ils ne savent plus reconnaître les fruits.
Avez-vous écouté les homélies du Saint-Père, à la Maison Sainte-Marthe? Seigneur, c’est véritablement la crème de la crème!
Quand le pape François a parlé au sujet de la communion des personnes divorcées-remariées, pour nous faire comprendre le sens de ce qu’il a dit, il nous a donné le meilleur exemple en citant ce passage de l’Evangile où Jésus rencontre la Samaritaine. Il faut les approcher comme Jésus l’a fait avec la femme de Samarie. Il savait et connaissait la vie de cette femme. Jésus lui a parlé avec respect, avec amour et avec une grande délicatesse. Il lui a fait comprendre que sa situation n’était pas correcte devant le Seigneur. La femme a tout compris, et vite est partie pour dire aux habitants du village qu’elle avait trouvé le grand prophète.
Voilà ce que le Saint-Père veut nous faire comprendre: il ne convient pas de dire aux divorcés-remariés: «Eh toi, tu es en état de péché, tu es adultère!» Non, il faut les approcher avec respect, avec amour, avec délicatesse, pour les amener à comprendre que leur situation n’est pas conforme à la volonté de Dieu.
En ce moment, des hauts placés dans l’Eglise regardent les pécheurs d’en-haut, ils ont oublié que le Seigneur, lorsqu’Il était devant la femme adultère s’est tenu penché vers le sol, pas debout. Et il lui a dit: «Femme, où sont tes accusateurs? Personne ne t’a condamné?» Elle a répondu: «Personne, Seigneur!» Jésus lui a dit: «Moi non plus, Je ne te condamne pas! Va, et ne pèche plus!»
C’est cela que les prêtres doivent faire; c’est cela que nous laïcs devons faire, parce que si on critique et juge l’autre, nous allons entendre la voix de Jésus nous dire: «Que celui d’entre vous qui est sans péché lui jette la première pierre!» Les gens ont mal interprété et prétendent que le Pape a dit de donner la communion aux divorcés-remariés. Voyez-vous la différence?

Toutes les prophéties doivent s’accomplir, les messages de Fatima, le songe de Don Bosco

Le Seigneur a dit aussi que le Saint-Père a librement accepté cette croix. Le Seigneur lui a dit: «Oui, je te la donne, mais pas pour faire tout le chemin. Quand tu seras rendu à un certain point, je dirai “c’est assez!”, et à ce moment-là tout le monde va comprendre la vérité sur le pape François, mais il sera trop tard.» Sera-t-il assassiné pour que s’accomplisse le secret de Fatima? Espérons que non!
Le pape Benoît XVI a demandé de prier pour son successeur, afin qu’il ne se dérobe pas par peur des loups. On sait que les loups sont très forts, on sait que le pouvoir des cardinaux est tel, qu’ils peuvent paralyser l’action d’un pape.
On dit que le pape François est l’Antéchrist. Croyez-vous qu’il l’est vraiment? La Franc-maçonnerie veut l’anéantir pour le remplacer par le véritable Antéchrist.
Le Seigneur et la Vierge Marie nous ont demandé de fermer les oreilles à tout ce que les médias disent au sujet du Pape, à toutes ces nouvelles qui circulent sur l’Internet et à la télévision, parce que tout cela est un puissant poison. Il nous faut écouter les homélies du Saint-Père, sa façon d’être. Il faut toujours vérifier ses sources et ne pas prêter l’oreille aux ouï-dire, sinon on fait une grave erreur qui nous fera tomber dans le piège et risquer de ne pas avoir le passeport pour entrer dans la Nouvelle Arche. Comprenez-vous?
La Vierge Marie a demandé la dévotion à son Cœur Immaculé par la dévotion des cinq premier samedis du mois. On doit vivre les messages du Ciel. Comme on doit suivre Jésus, on doit également suivre le Pape. Le Seigneur a dit: une seule Eglise, un seul Pape.
Il faut toujours suivre le Christ, ne pas le devancer, mais s’il y a des choses qu’on entend de la part de cardinaux ou d’évêques qui ne sont pas bonnes, il faut prier pour eux et garder la paix du cœur, car le temps est compté. Le Seigneur va venir comme un voleur, Il va arriver là où on l’attend le moins. Toutes les prophéties doivent s’accomplir, les messages de Fatima, le songe de Don Bosco.

Mots-clés