Mon compte


Créer un compte

Vacances d'été

du 25 juillet
au 16 août 2022

La librairie en ligne fonctionne normalement durant cette période.
Les commandes reçues après le 21 juillet
seront expédiées
dès le 19 août.
Bel été à tous!

Newsletter

Pour être informé des nouveautés - des offres spéciales - des promotions, inscrivez-vous à notre lettre d'information!

 

 

Facebook

Retrouvez les Editions du Parvis
sur facebook!

Des nouveautés,
des prières de la semaine,
des infos, etc.

Donner «l’explication» conduit à la foi et à la certitude

Giuliana Buttini - «L’ange Clarus nous raconte le paradis»

29 mars 1986, Samedi saint
Ce printemps est peut-être une goutte du très beau printemps éternel. Vous, en attendant, jouissez de votre printemps et préparez-vous, heureux, au vol.
Jésus marche toujours devant tout le monde et les empreintes de ses pas ne sont pas effacées. Son temps est passé, mais vous y entrerez. Demain c’est la fête de la Résurrection! Dans l’Harmonie résonneront les chants des meilleurs chanteurs angéliques dans une grande abondance de fleurs. La fête est sur terre. Elle se reflète dans l’Harmonie et tout est très beau.
Mes frères qui ont parlé aux hommes, comme moi avec toi, ne sont pas nombreux, car les hommes qui entendent les anges vibrer des paroles claires ne sont pas nombreux. Nous nous connaissons, car nous sommes des anges frères avec la même tâche: donner «l’explication».
L’explication conduit à la foi, aussi à la certitude, fait rêver et vivre suspendus (entre ciel et terre). Qui vit suspendu ne voit pas la poussière; il voit mieux les étoiles. Quand vous aussi serez ressuscités et que tout sera, il y aura toujours des fêtes, des fleurs, de la musique et non seulement cela… Beaucoup plus.
A présent vous vivez en ce temps-là, devant le lac vous verrez les Apôtres qui de retour de la pêche comptent les poissons et les partagent. Vous verrez déjà de loin un homme qui marche comme un roi. En Lui tout est harmonieux. Il viendra vers vous: «Venez avec Moi…» Vous le suivrez encore. Vous verrez le ciel depuis le lieu où, avec sa Mère, Il le regardait et les sentiers qu’Il parcourait.
Auxilio, moi Clarus, Armando et Astralio serons avec vous. Nous pouvons voler avec les ailes que nous donne votre amour. Pour vous, le vol est plus long; vous n’avez pas d’ailes, mais maintenant vous commencez à faire voler votre âme!
C’est une grande fête. Jésus est Ressuscité! Il est Ressuscité! Comment peuvent-ils ne pas le croire, si c’est écrit? Avoir des doutes, s’ils l’ont vu? Pourquoi disent-ils qu’Il n’existe pas? Lui, revient toujours. Il vous regarde toujours et nous regarde aussi, êtres de lumière et âme, purs esprits, l’âme est l’esprit. L’âme d’un ange est seulement spirituelle. Celle de l’homme l’est aussi, mais elle ne vole pas, parce qu’immergée dans la matière-corps. L’ange est libre, il vit, vibre et met des paroles en toi; il est heureux!
Sur les sentiers de l’infini marchent beaucoup d’enfants. Ils vont jouer ensemble. Ils ont les jeux qu’ils aimaient sur terre. A côté de moi, tu les regardes à présent. Vois comme ils sont heureux. Sur terre, le seraient-ils? Mystère!
Le sable était un peu jaune. Dans l’or rouge de ses cheveux brillait le soleil couchant. Il vous regardera et vous sourira, vous le verrez peut-être, là, au bord du lac

«L’Ange Clarus nous raconte le paradis», p. 71-72

Mots-clés