Mon compte


Créer un compte

Facebook

Retrouvez les Editions du Parvis
sur facebook!

Des nouveautés,
des prières de la semaine,
des infos, etc.

L'Aloe vera

Parvis Santé: Corps - Cœur - Esprit

une plante aux multiples vertus

Sa réputation
L’Aloe vera est une plante médicinale très puissante et mondialement reconnue. On la trouve dans toutes les civilisations (médecine traditionnelle chinoise, peuples méditerranéens de l’Antiquité, etc.). L’Aloe vera est réputé pour soigner la peau, pour lutter contre le vieillissement cellulaire et aussi pour soigner la flore intestinale, la constipation, renforcer le système immunitaire ou encore améliorer la circulation sanguine.

La richesse de l’Aloe vera
Il contient, comme un cactus, plus de 99% d’eau et le 1% restant est une synergie de 150 éléments différents dont 12 vitamines (A, B1, B2, B3, C et E), beaucoup de minéraux et d’oligoéléments (calcium, sodium, chlore, manganèse, magnésium, cuivre, chrome, zinc, sélénium, germanium, phosphore, potassium, fer), des tanins et 18 acides aminés. L’Aloe vera est une des plantes les plus riches avec la baie de Goji et la baie d’Acaï, mais aussi avec les algues comme la spiruline, la chlorella et la maca.
Sa composition explique en grande partie ses larges et puissantes propriétés. Le gel de l’Aloe vera est la partie la plus importante et contient de l’Acemannan qui permet une meilleure oxygénation des cellules comme un meilleure circulation sanguine.

Les bienfaits curatifs de l’Aloe vera
L’action de l’Aloe vera est externe et interne.
Usage externe
•    Il agit contre le vieillissement de la peau et on lui associera le jus de baies d’Acaï et de Goji.
•    Il guérit des coups de soleil, mais il faut éviter l’exposition au soleil après l’application du gel.
•    Il agit contre toute brûlure et favorise la cicatrisation de la peau.
•    Il participe à la cicatrisation des plaies, des coupures, des écorchures et des blessures.
•    Il protège contre les maladies de la peau. En y associant du curcuma et de la menthe poivrée, il combat l’eczéma, la peau sèche et aussi l’acné.
•    Il est efficace contre le prurit, le psoriasis, l’urticaire, l’impétigo et le furoncle.
•    Il fortifie les ongles et les cheveux, associé à la spiruline.
•    Associé aux baies de Goji et d’Acaï il redonne de l’éclat aux cheveux, à la peau et aux ongles et il élimine les pellicules.
Usage interne
L’Aloe vera joue un rôle anti-cancer, antioxydant et renforce le système immunitaire.
•    Il stimule le métabolisme, fortifie l’organisme et combat la fatigue,
•    Il possède des antioxydants très efficaces.
•    Il protège efficacement des radiations, associé au Gingko Biloba.
•    Il agit en prévention du cancer de la peau. (Les Japonais s’en servirent après du largage de la bombe nucléaire en 1945.)
•    Il stimule et renforce le système immunitaire.
•    C’est un anti-inflammatoire général en l’associant avec le curcuma et le gingembre.
•    Il stimule le métabolisme, fortifie l’organisme et combat la fatigue, associé au ginseng et au maca.
•    Il diminue les risques d’infection car il est antiseptique et antifongique.
•    Il désintoxique l’organisme, associé à la chlorella.
•    Il permet une meilleure oxygénation des cellules, associé aux baies de Goji.
•    Il favorise le renouvellement des cellules saines, non cancéreuses, associé à la chlorella.
•    Il prévient le cancer du côlon et de l’intestin, associé au curcuma et au gingembre.
•    Il protège des maladies auto-immunes, associé aux baies de Goji et d’Acaï.
•    Il améliore la circulation sanguine, combat le diabète, le cholestérol et permet une meilleure oxygénation cellulaire.
•    Il combat efficacement l’herpès génital, associé à l’Echinacea.
•    Il a un effet anesthésique et diminue les douleurs et surtout celles de l’intestin.

Gel d’Aloe vera

Gel d’Aloe vera

L’Aloe vera agit également sur la digestion, la flore intestinale et la constipation.
•    L’Aloe vera est laxatif, associé à la spiruline et à l’ail. Il décongestionne les intestins et favorise le transit et les selles.
•    Il assainit la flore intestinale, associé à la chlorella et à la spiruline.
•    Il protège de la maladie de Crohn, associé au curcuma et au chanvre.
•    Il favorise la digestion, prévenant ballonnements, brûlures d’estomac et diarrhées.
•    Il favorise l’élimination des gaz et des différentes toxines.
•    Il soulage les spasmes digestifs et les troubles liés à l’hyperacidité.
•    C’est un bon remède aux ulcères de l’estomac et du duodénum.
•    Il combat l’inflammation digestive et gastro-intestinale.
•    Il combat les ulcères peptiques (ulcère de la paroi stomacale ou duodénale) et les colites ulcéreuses.
•    Associé au curcuma, il est hépato-protecteur et draine le foie.

La posologie et le dosage
L’Aloe vera est très souvent disponible sous forme de crèmes, de gel, de jus, de gélules ou de capsules. Le gel de l’Aloe vera est souvent utilisé en usage externe en application cutanée. En usage interne, on prendra l’Aloe vera sous forme de gélules ou de jus. Sous forme de gélules, il est conseillé de prendre 200 à 300 mg par jour. Pour le jus, on prendra avant le repas du soir 2 à 3 cuillères à soupe (soit 50 ml environ par jour) diluées dans de l’eau, 3 ou 4 fois par semaine, durant un mois. Ensuite le prendre 2 fois par semaine en entretien.

Les effets secondaires et les contre-indications
L’Aloe vera est une plante connue et sécuritaire. Une des parties de la plante peut être toxique en usage interne si elle est consommée pure et en trop grande quantité. C’est l’aloïne (latex jaune) présent dans la couche externe de l’Aloe vera qui la rend potentiellement dangereuse. Cependant les cas d’intoxication sont très rares car les produits vendus sont le plus souvent exempts de cette substance. L’Aloe vera peut provoquer des diarrhées à haute dose en raison de son effet laxatif et purgatif. Evitez aussi l’exposition au soleil après avoir appliqué du gel de l’Aloe sur votre peau. Cette plante est phytosensibilisant.

L’avis d’experts sur cette plante
L’Aloe vera a connu son premier succès mondial après que des médecins japonais ont constaté que les personnes irradiées qui avaient bu du jus d’Aloe vera et appliqué sur leur peau du gel d’Aloe vera développaient moins de cancers de la peau que ce que les experts avaient pronostiqué. Les médecins japonais ont encore constaté que les patients irradiés et soignés à l’Aloe vera guérissaient nettement plus vite que les autres. L’Université japonaise d’Hoshi, spécialisée dans la recherche pharmaceutique, a publié une étude qui a permis de démontrer que l’Aloe vera possède un pouvoir antioxydant extrêmement puissant pour lutter contre les radicaux libres provoqués par les radiations. Il protègerait aussi efficacement certaines substances essentielles de l’organisme comme le glutathion qui joue un rôle majeur dans le bon fonctionnement du système immunitaire de l’organisme.
En conclusion, cette plante représente une panacée de bienfaits pour les soins de la peau et du corps humain. La sagesse voudrait qu’on l’utilise sans abus parce qu’un excès de jus d’Aloe vera peut fatiguer l’organisme, déclencher des diarrhées et une accoutumance qui diminuera l’acuité du produit. Il est plus efficace de le prendre sporadiquement mais régulièrement pour soutenir l’organisme dans des périodes de vie plus difficiles. Le mieux est toujours l’ennemi du bien, alors faisons des cures d’Aloe vera qui seront salutaires à l’organisme parce qu’espacées dans le temps.

Père François Zannini, naturopathe