Mon compte


Créer un compte

Facebook

Retrouvez les Editions du Parvis
sur facebook!

Des nouveautés,
des prières de la semaine,
des infos, etc.

Le Cœur d’Accueil de Jésus, don du Père Tout-Puissant

Témoignages

Grâce à son image et aux petites mains qui les distribuent avec foi, le Cœur d’Accueil de Jésus ne cesse de répandre ses bienfaits: guérison, libération, consolation…

Chaque mois, un pèlerinage est organisé pour aller au tombeau de la bienheureuse Marguerite Bays. Le 27 juillet dernier je me trouvais donc dans l’église du lieu, comme chaque mois de l’année. Des cérémonies vont de 14 à 21 h et, devant le Saint-Sacrement exposé, avec le curé de la paroisse, nous faisons une prière pour les malades, suivie de l’imposition des mains sur tous ceux qui le désirent. Tout à coup, au milieu de la colonne de pèlerins alignés du côté du curé de la paroisse, une femme encore assez jeune se met à hurler et à se débattre: ses voisines la saisissent à bras le corps. A mesure qu’elle s’approche du curé, elle hurle davantage en criant au Saint-Sacrement: «Toi, va-t’en!» et au curé: «Ne me touche pas!» Brusquement, alors, elle redevient calme et se tait. Quand la cérémonie de l’imposition des mains est achevée, le curé donne la bénédiction du Saint-Sacrement et je me rends près de la malade qui avait peut-être été sous l’emprise du démon (elle ne souffrait pas d’autre maladie, à mon avis). Je la bénis, elle est toute souriante… Et l’une de ses compagnes me dit ceci: «C’est lorsque j’ai posé l’image du Cœur d’Accueil de Jésus sur son dos que le diable l’a quittée!» Depuis ce 27 juillet, je ne l’ai pas revue. J’ai cru bon de vous signaler ce cas qui concerne l’image du Cœur d’Accueil, afin que vous puissiez aussi l’ajouter à la série des cas de guérison et libération… P. V Q C. SSP

 

Vers la fin mars, j’ai été malade de la malaria, je manquais de quoi payer les remèdes, mais après avoir prié mon Chapelet du Cœur d’Accueil de Jésus j’ai pris l’image et je l’ai posé sur la partie gauche de ma poitrine, je me suis couché et au matin j’étais guérie. Plusieurs fois, j’ai réussi à nourrir ma famille sans savoir d’où arrivaient les moyens. Je crois que le Chapelet du Cœur d’Accueil de Jésus est vrai. A présent j’essai de le diffuser auprès des prisonniers et aussi des malades. J. C. T. Cameroun
 

Aujourd’hui est un grand jour pour moi. Jusqu’à lundi, j’avais perdu ma bourse d’étude et Jésus, au travers de son Cœur d’Accueil, m’a accordé un miracle. J’en suis ivre de joie. Je viens remercier le Cœur d’Accueil de Jésus de m’avoir permis de réussir mes examens et de conserver ma bourse d’étude. Je remercie également la Très Sainte Vierge Marie ainsi que tous ceux qui ont intercédé et prié pour moi. Merci particulièrement au groupe de prière du Cœur d’Accueil de Jésus. Vraiment merci, merci beaucoup pour vos prières. Que le Seigneur Jésus au travers de son Cœur d’Accueil vous bénisse. C. E, Italie
 

Mon nom est Eleanor et je suis un professeur catholique de Hong Kong. J’ai reçu l’image du Cœur d’Accueil de Jésus à l’église et j’ai entendu parler de quelques grands miracles que l’image a provoqués. Je suis allée sur le site web et j’ai fait des découvertes, au sujet de l’image et de l’amour de Dieu. Je vous remercie infiniment pour tout votre merveilleux travail. Puisse Dieu continuer à vous guider dans votre mission. Je voudrais une information au sujet du chapelet du Cœur d’Accueil de Jésus: dès que j’ai lu les belles méditations et prières, j’ai voulu acheter le livret du chapelet de sorte que je puisse prier avec lui et, si possible, en distribuer à mes amis? Puisse le Cœur d’Accueil de Jésus vous protéger dans votre mission et puisse le Cœur d’Accueil de Jésus être connu! E. F., Hong Kong
 

Je suis devenue amie avec Claudine R., une personne de ma paroisse chez qui je suis venue prier le rosaire du Cœur d’Accueil de Jésus tous les jeudis après midi. Claudine était psychologue dans la cabinet de son mari. Devenue veuve, elle s’est occupée de l’accueil de notre église chaque jeudi matin. Ayant de bons moyens financiers, elle menait une vie mondaine avec de nombreux amis: théâtre, conférences, restaurants, voyages, etc. Sous dialyse depuis deux ans, elle allait à la clinique trois jours par semaine même pendant ses déplacements. Claudine m’a dit qu’elle ne se confessait plus depuis dix ans, car elle ne fait pas de péché!... Je n’en croyais pas mes oreilles! Après m’avoir écouté, elle a fini par me dire qu’elle irait se confesser. Le jeudi suivant, Claudine m’a annoncé la bonne nouvelle: elle s’était confessée au matin et elle se sentait heureuse, joyeuse et légère. A Noël, Claudine était chez sa fille et ses deux petits enfants et elle était dans la joie avec une ombre au tableau: sa petite-fille de six ans n’était pas encore baptisée. Le 31 décembre, Claudine se préparait pour se faire belle, car elle devait aller au théâtre avec ses amis avant de réveillonner pour accueillir l’an nouveau. Elle s’en réjouissait d’avance. Comme elle venait de se faire les ongles, au moment de se lever de son fauteuil, elle senti un malaise et… rendit l’âme! Le 7 janvier 2014 eu lieu la messe d’enterrement: L’église était pleine. Claudine avait 77 ans. Merci au Cœur d’Accueil de Jésus qui a eu pitié d’elle et a sauvée son âme in extremis. M. H., France
 

Il y a un peu plus d’un an, j’ai du subir une intervention chirurgicale en urgence pour débloquer une artère du cœur. C’est mon épouse qui s’est chargée de me transporter à l’hôpital, car j’étais incapable de conduire. Pendant le trajet j’ai placé l’image du Cœur d’Accueil de Jésus sur mon cœur, car je ne me sentais pas bien du tout. Je dois dire que j’ai l’habitude d’en avoir une avec moi. Tout s’est bien déroulé. Il n’y a pas eu de séquelle. G. P., Saint Raymond, Québec

 

Mots-clés