Mon compte


Créer un compte

Vient de paraître

Facebook

Retrouvez les Editions du Parvis
sur facebook!

Des nouveautés,
des prières de la semaine,
des infos, etc.

L’unité ne peut se faire qu’autour des Trois Blancheurs

Fille du Soleil - Chemin de Vie - La grâce d’Aimer

De la série chemin de Vie, le dernier livre de Fille du Soleil: La grâce d’aimer, vient de paraître au Parvis. Il couvre la période d’octobre 2006 à décembre 2007. En vue de la semaine de l’Unité des chrétiens, voici que Jésus interpelle et invite à se rassembler autour des Trois Blancheurs.

Jésus-Christ, tu es mon Amour, ma Joie, ma Paix intérieure. Je te bénis enfant du Père, sois sans cesse à mon écoute, rassemble les miens qui se dispersent, unis mon Eglise, embellis-la, je t’ai choisie pauvre et ignorante pour accomplir une tâche difficile, aie toujours confiance en moi…
Je désire plus que tout l’Unité de mon Eglise, rien ne m’est plus pénible que de voir les miens se disperser…
Grande est la responsabilité de mes prêtres qui ne veulent pas se plier à ma Volonté, ils ne savent pas ce qu’ils font…
Je suis la Tête, vous êtes mon Corps… Que le Corps soit attaché à la Tête dans une même louange, mes Trois Blancheurs relient le Corps à la Tête, en dehors l’Unité ne peut se faire. Il est difficile pour certains d’admettre ce raisonnement et pourtant ceci est ma Vérité, mes Paroles sont Vie, la véritable Gloire de Dieu ne peut se révéler autrement.
Ne piétinez pas ce que j’ai institué il y a deux mille ans. C’est avec l’aide de Pierre et ses successeurs que doit se bâtir mon Eglise. En vous abreuvant de mon Corps, mon Sang, vous devenez vous-même Porte du Royaume…
Ma sainte Mère, mère de tous les enfants du monde, prélude des Noces avec l’Agneau, Tige féconde proclamée bienheureuse à travers tous les âges, vous conduit là où je suis; par elle le processus de sanctification est accéléré, elle a le pouvoir de conduire à mon Divin Cœur ceux qui lui font confiance, l’honorent et la vénèrent. Aucune mère sur terre ne désire autant qu’elle le bonheur suprême pour ses enfants. Lui faire confiance c’est me faire confiance… priez-la, aimez-la…
Mon Père bénit ceux qui prennent Marie pour Mère, ceux-là, connaissent déjà en ce monde sa tendresse maternelle et jouiront pleinement de sa gloire dans le ciel. Les enfants qui se confient à ma sainte Mère font la joie de mon Cœur de Sauveur, ils se préparent davantage de faveurs dans la Maison du Bonheur.
Je cours par monts et vallées faire entendre la Vérité, Vérité qui me vient de mon Père, le Père et moi nous sommes Un, unis dans un même Esprit. Qui ne veut pas de Marie pour mère, de Jésus-Eucharistie ni de Pierre (*le Pape) ne fait pas ma Volonté.
Assister à la sainte Messe, quand bien même l’âme communierait spirituellement avec un désir fou de me posséder, c’est déjà montrer son appartenance au Christ et solliciter de lui, Vie éternelle. Certains prient, me louent, m’adorent, respectent ma Loi d’Amour, je les invite à poursuivre leur dévotion envers moi sans se lasser, cependant pour que ma joie soit complète, je leur demande de faire leurs mes trois Blancheurs.
Ecclesia revivra, je suis le Dieu de Vie et non de mort, tout revit en moi, mon Eglise une, sainte, catholique et apostolique, faible aujourd’hui resplendira plus belle que jamais. Soyez persuadés mes enfants, qu’avec moi la barque ne chavire jamais. Je suis le Dieu de la Paix et de la Réconciliation. Mon peuple qui se perd dans des doctrines que je n’ai pas enseignées reprendra le chemin de mon enclos, les récalcitrants comprendront qu’en dehors du Chemin ils obtiennent trois fois rien.
Mes enfants, l’obéissance est une vertu que chacun doit s’approprier, mon Père m’a envoyé sur terre il y a deux mille ans pour vous enseigner sa doctrine, personne ne doit s’en détourner. Petits que le Père m’a donné, marchez sur le Chemin de ma Vérité et vous serez sauvés.
Votre Sauveur vous aime immensément et vous bénit. (31.11.06)
Mon Eglise a le privilège de vous rassembler tous en moi par mon Eucharistie. Enfants de la terre, réunissez-vous tous en un seul troupeau autour de Pierre à qui j’ai demandé de prendre soin de mes brebis; je suis las de vos divisions et querelles… Quel est celui qui travaillera pour l’unité de mon Eglise que je veux une sainte, catholique et apostolique… Celui-là prendra part à mon Royaume, je le récompenserai au centuple.
Petits que j’aime, ne doutez jamais de mes paroles. Ne gaspillez pas votre énergie en futilités, mettez en application mon enseignement, je suis Vérité et la vérité vous rendre libre. (15.04.07)
 

Mots-clés