Mon compte


Créer un compte

Vient de paraître

Catalogue de Noël

Bientôt, l’illumination des consciences

Marie à Sulema
 

Les Editions du Parvis publient ce mois un nouveau livre: «Je viens vous préparer à cet événement: l’illumination des consciences». Illumination des consciences ou «avertissement» comme il a été dit à Garabandal, c’est la même chose.

Cette révélation est donnée en français à Sulema, une femme née en 1954 au Salvador. Depuis plus de 30 ans, elle vit au Canada avec son époux et leurs deux enfants.
Les enfants de Dieu et de l’Eglise qui sont restés éveillés se rendent bien compte de la montée en puissance de l’apostasie parmi les baptisés. Les valeurs traditionnelles s’estompent. La référence à la loi naturelle (synonyme des 10 commandements) est combattue par les mordus du rationalisme… Certains médias dominants influencent les esprits et manifestent une agressivité de plus en plus grande envers l’Eglise catholique qui les dérange et les contredit. Or, la Parole de Dieu en saint Paul nous dit qu’il y aura deux signes qui précéderont la venue de Notre Seigneur Jésus Christ et notre rassemblement auprès de lui: l’apostasie et l’homme impie. (2Th 2 1-4)
L’apostasie s’est manifestée tout au long de l’histoire, sous des formes plutôt larvées, mais cette fois, nous dit la Vierge Marie, nous sommes entrées dans «la grande apostasie»:
«Heureux êtes-vous, mes enfants, si vous arrivez à rester éveillés dans la prière en cette nuit si profonde de la grande apostasie. Vous serez dignes de paraître debout devant le Fils de l’homme quand vous allez entrer dans ce mouvement de la miséricorde de Dieu, l’illumination des consciences.» Marie, Reine de la paix (26/11/2011)
L’apostasie est donc l’un des signes annonciateur de la proche venue du Fils de l’homme sur les nuées! Pour cette rencontre, il faut se préparer. Depuis bien longtemps, nous sommes au fait des appels du Ciel à la prière, à la pénitence, aux sacrifices. Cette fois, le Ciel nous présente un manuel pour nous préparer à passer ce cap unique dans l’histoire de l’humanité, «l’illumination des consciences». Il décrit les diverses étapes de ce temps de la fin des temps, avec tous les derniers conseils pour bien passer ces heures graves… jusqu’à l’entrée dans l’ère de paix où Jésus règnera et son Père sera glorifié. Vu l’état du monde et la grande pauvreté de l’Eglise face aux puissances des ténèbres, le Seigneur va venir se manifester à chacun en particulier. Chacun devra faire son choix définitif. Par la suite, il devra en assumer les conséquences.
Marie: «Oui, mon enfant, tu dois te préparer à vivre ce changement que les enfants de lumière vont vivre d’une façon spéciale. Ce sera un événement pour tous les enfants de la terre, mais vous, vous allez le vivre d’une façon différente. Ce qui pour les autres sera une occasion de confusion, de peur, de détresse, de grande crainte, pour vous sera la joie de sentir et d’entrevoir Celui que votre cœur aime. Oui, je te parle de l’illumination des consciences, ce que d’autres appellent l’avertissement. Continuez de réciter l’acte de contrition au fur et à mesure que vous en sentez le besoin et surtout dépêchez-vous d’aller au sacrement du Pardon pour recevoir le pardon de Dieu et les grâces qui en découlent. Je ne te dis pas que cela va arriver bientôt, tout de suite. Certaines choses doivent arriver auparavant, des événements naturels; oui, il va y avoir un froid glacial qui va vous envelopper, un froid inconnu de mes enfants…
Continue à écrire, fille bien-aimée, c’est moi l’Immaculée Conception, la Mère de Dieu, qui te parle en ce moment par le divin vouloir de Dieu le Père, Seigneur Sabaoth (cf.1Sa 1,3). Mes enfants ne veulent pas comprendre le langage de la nature et même s’ils arrivent à découvrir les choses à temps, ils ne veulent pas accepter la vérité. Regarde bien: crois-tu que c’est une coïncidence que la mort de tant et tant d’oiseaux en différentes parties de la planète, de tant de poissons? En vérité, mon enfant, Je te le dis, c’est le présage de ce qui s’en vient, de ce qui est à vos portes: un méga tremblement de terre, un froid brutal, et que dire de la folie du vent, un élément nouveau qui va balayer tout ce qu’il trouve sur son passage; et après, arrivera une chaleur étouffante...
Quand cela arrivera, dis-toi bien que l’illumination des consciences est toute proche pour laisser place à la grande persécution que subira l’Eglise, afin de donner une entrée triomphale à l’antéchrist. Pourquoi est-ce que je te dis cela aujourd’hui? Pour t’avertir mon enfant. Et lorsque tu l’entendras des autres, tu diras au fond de ton cœur: «Maman Marie me l’avait dit.» Comme mon divin Fils, Jésus-Amour, l’a dit: tu seras avertie, instruite, renseignée directement par nous pour que tu commences déjà à prier, à te préparer et garder la paix que seul Dieu peut donner. Et, ce faisant, tu transmets la paix à ceux qui sont affligés, tu pacifies les cœurs angoissés.
Sois bénie, enfant de ma tendresse, au nom du Père, au nom du Fils et au nom du Saint-Esprit. Amen, alléluia.» (8/1/2011)
Jésus: «Voici venir le temps où l’on va envier les morts, le temps où toutes les prophéties vont s’accomplir, le temps où les saints anges viendront séparer l’ivraie du bon grain (Mt 13,24), le temps où le Fils de l’homme fera ses délices parmi ses frères et ses sœurs de toute race et de toute langue qui n’auront qu’une seule croyance, un seul Dieu, un seul Père, où l’amour de Dieu circulera librement dans tous les cœurs de nos enfants. Ce sera le temps où l’amour régnera sur la terre, où la paix régnera dans chaque cœur, où la joie couvrira toute la création pour vous faire contempler la gloire de votre Dieu et votre Père. Quelle joie, mon enfant! Mon Sacré-Cœur tressaille d’allégresse à la pensée de cette ère de paix et d’amour trinitaire. Mais hélas! pour arriver à ce temps, il faut d’abord passer par le temps de la grande tribulation où chaque enfant devra se prononcer et dire oui à Dieu ou dire oui au démon, et vivre avec les conséquences qui découleront de son choix. Ce sera l’heure solennelle où vous choisirez pour toujours le lieu de votre destination. C’est pour cela, mon enfant, que ma très Sainte Mère a obtenu de la miséricorde du Père trois fois saint cette grâce de vous faire vivre l’illumination des consciences. Cela vous fera comprendre une fois pour toutes que Dieu existe vraiment et vous fera voir où vous ont conduits le péché et votre façon de vivre, où vous ont conduits votre éloignement des sacrements et votre tiédeur. Cet événement sera une prise en charge pour vous réveiller de votre torpeur, pour secouer votre esprit et vous mettre en marche sur la route qui vous conduit au Royaume éternel où le Père vous attend les bras grands ouverts. Voilà pourquoi vous devrez vivre cet événement. Plusieurs enfants ne veulent pas y croire, d’autres le voient seulement d’un côté catastrophique, et très peu le saisissent comme la dernière chance que le Ciel leur offre de revenir à Moi, votre Dieu et votre Seigneur. Préparez-vous par la prière et l’adoration. (28/1/2011)

 

C’est à cause de ta nullité que tu as été choisie

Dialogue entre Marie, Jésus et Sulema
Marie: Paix à toi, ma fille. Pourquoi ce chagrin, ce malaise que tu portes dans ton petit cœur? Pourquoi? Tu ne veux pas continuer à écrire? Ne sais-tu pas, mon enfant, que c’est à cause de ta nullité que tu as été choisie? Sans rien comprendre, tu as dit oui, tu as prononcé ton fiat sans savoir où cela t’amènera, tu as sauté dans les bras de mon divin Fils dans un abandon total.
Ouvre le livre des 24 heures de la Passion du Christ et regarde ce que tu vas y trouver.
Sulema: J’ai ouvert le livre et j’ai lu que Luisa Piccarreta n’a fait que sa première année de scolarité; que ses écrits étaient remplis de fautes, bien que les termes appropriés étaient en parfaite correspondance avec les révélations inspirées par Notre-Seigneur.
Marie: Elle est une grande sainte et pourtant ses écrits ont touché seulement un certain nombre d’enfants. On ne veut pas accueillir ses miels ruisselants. Regarde autour de toi, on suscite d’un peu partout des porte-paroles pour aller rejoindre différents groupes d’enfants, car vous ne pouvez pas plaire à tous les cœurs. Ma fille, on essaiera de trouver des failles, on disséquera les dons de prophéties et de voyance qui sont déposés en toi, laisse-les faire, garde ta paix et n’oublie jamais que tu es sous notre protection.
Voici venir mon Fils:
Jésus: Et c’est pour cela qu’il y a tant de messagers, car chacun d’eux est destiné à aller rejoindre un groupe de personnes. Regarde-Moi, Je n’étais pas accepté par tout le peuple; seuls les petits, les humbles m’ont accueilli, moi, Jésus, le Fils de Dieu, la Parole de Dieu. Pourquoi croire qu’un messager peut aller toucher tous les cœurs? Non, mes enfants, vous devez me suivre. Moi qui suis pourtant la Tête de l’Eglise, j’ai aussi été rejeté, méprisé et on me traitait de blasphémateur alors que je prêchais la vérité. Regarde quand j’ai choisis les douze, je n’ai pas choisi des docteurs de la loi, ni des scribes; J’ai choisi des pêcheurs, des collecteurs d’impôts, ceux qui n’étaient rien aux yeux du monde et par ma grâce, ils sont devenus les apôtres, ceux qui jugeront les douze tribus d’Israël. Je t’ai choisie comme tu es, par ta nullité, la grâce passe. Par toi, j’irai rejoindre les cœurs endurcis ; par toi, je ferai de grandes choses! Je t’ai choisie parce que je n’ai pas trouvé une autre plus petite que toi. Tu as su t’oublier toi-même en renonçant à tout pour moi; tu aimes rester cachée dans les bras de ma très Sainte Mère, car sans moi tu n’es rien. Oui, je suis tout en toi. Aurais-tu peur de me suivre tous les jours?
Sulema: Non, mon Seigneur et mon Dieu.
Jésus: Les critiques, vous les aurez toujours. Lisez les Evangiles pour mieux me comprendre. Chose certaine, mon petit cœur d’amour, si tu étais quelqu’un qui maîtrise bien la langue française, je ne t’aurais pas choisie. Alors, reste en paix, continue d’écrire, car ce que tu as écrit jusqu’à aujourd’hui n’est rien à comparer à ce que tu écriras. Reste dans les bras de ma Mère, fais tout ce qu’elle te dira, car rien ne saura arrêter cette œuvre que le Père a confiée à sa fille bien-aimée, Marie, Mère de Dieu. Vous serez étonnés de tout ce que je ferai et ce que je suis en train de faire par ce volume. Continue à écrire, nous devons rattraper le temps perdu. Le Père respecte votre liberté et votre volonté. C’est à vous de faire le bon choix. Moi, j’ai fait mon choix. Un peu partout dans le monde j’ai choisi mes prophètes, mes messagers, mes porte-paroles et pour cette œuvre, c’est vous que j’ai choisis de toute éternité pour être auprès de mon instrument. Merci à vous tous mes collaborateurs que j’aime tant. Merci de votre désir de la protéger et de la soutenir. Tout ce que vous faites pour elle, c’est à moi que vous le faites. Je vous enveloppe de ma bénédiction toute spéciale, je dépose sur chacun de vos fronts, mon baiser de Paix. Au nom du Père, au nom du Fils et au nom du Saint- Esprit. Amen, alléluia.»
Jésus, votre crucifié d’amour
La grâce surabonde; le Seigneur ne fait rien sans prévenir ses enfants. Sachons accueillir avec gratitude la miséricorde du Seigneur tant qu’il est encore temps et l’implorer pour ceux qui ne connaissent pas encore l’amour de Dieu ou qui l’offensent.
Nourris par cette révélation et fortifiés par la prière, nous recevrons la paix que seul Dieu peut donner. Ce faisant, nous la transmettrons à ceux qui sont affligés et nous pourrons pacifier les cœurs angoissés devant tant de bouleversements.
 

Littérature: