Mon compte


Créer un compte

Vacances d'été

du 25 juillet
au 16 août 2022

La librairie en ligne fonctionne normalement durant cette période.
Les commandes reçues après le 21 juillet
seront expédiées
dès le 19 août.
Bel été à tous!

Newsletter

Pour être informé des nouveautés - des offres spéciales - des promotions, inscrivez-vous à notre lettre d'information!

 

 

Facebook

Retrouvez les Editions du Parvis
sur facebook!

Des nouveautés,
des prières de la semaine,
des infos, etc.

France, ma bien-aimée, qu’as-tu fait de ton titre?

Qui a dit que la mission des prophètes est facile?

Fille du Soleil
 

Avec l’autorisation de son Père spirituel et selon la demande de Jésus, Fille du Soleil a envoyé aux principaux dignitaires du gouvernement français, le message ci-dessous reçu le 10 juillet 2012 pour la France.

Ah France, ma fille, quelle est ta participation à l’avancement de mon royaume? Tu promulgues des lois sans lever ton regard vers moi, tes idées malsaines te rendent toujours plus vulnérable, tu piétines mes lois pour satisfaire un peuple sans foi ni loi. Tu accumules erreurs sur erreurs sans tenir compte de mes conseils… Prends garde à toi… honorer mon adversaire, c’est honorer celui qui cherche ta perte. Mes lois ne sont pas du vent, un pays solide se bâtit en ma compagnie, pour ma gloire, en suivant mes préceptes, celui-là prospèrera… Je suis Dieu de Vie, le Seigneur des seigneurs à qui chacun devra rendre des comptes un jour sur la façon dont il a fait avancer mon royaume sur terre.
France, ma bien-aimée, qu’as-tu fait de ton titre? Tu l’as jeté aux vautours pour mieux te complaire dans ton adultère, tu te rassasies du pain des pauvres… Pour satisfaire ceux qui se rient de moi, tu unis ce qui ne doit pas être uni, tu tues ceux qui ne demandent qu’à voir le jour sur terre, tes lois ne satisfont que tes caprices désordonnés et tu oses te parfumer la tête pour paraître respectable aux yeux de ceux que tu fais tomber dans la fosse…
Je connais ton ambition, tes idées malsaines… Ton manque de sagesse et de foi me font si mal! Tu te complais dans ta nudité franchissant les étapes à ne pas franchir… Médite ma loi d’amour et enseigne-la à tes enfants. Les paroles de mon représentant sur terre te laissent-elles de glace? Ton ironie me blesse… Ressaisis-toi parce qu’en enfreignant mes lois, tu te jettes dans la cage aux lions affamés, alors tu comprendras qu’on ne se rit pas de moi.
France, Fille chère à mon cœur, redresse-toi, ne te complais pas dans ta misère pour devenir forte, emprunte mes voies, ne t’en détourne pas, ne fait pas ce qu’il te plaît mais prends plaisir à me faire sourire, sinon tu boiras le calice amer que tu t’es préparé et tu ne pourras t’en prendre qu’à toi-même.
Que recherches-tu…? Ta gloire éphémère ou l’honneur qui m’est dû? D’un souffle, je pourrais tout détruire comme au temps de Noé, de Sodome et Gomorrhe, ces peuples pervertis qui se vautraient dans le péché sans se soucier de leur Dieu… Est-ce cela que tu désires? Non!...
France, de tes entrailles ont jailli beaucoup de saints… Relève-toi pour rendre grâce à notre Père des Cieux qui connaît toutes tes défaillances. Implore sa pitié, n’alourdis pas ta faute, ne te complais pas dans les épines, mais suis le sentier des lys. Alors ton fruit sera Arbre de Vie.
Ton Maître et Seigneur, le Christ des Saintes Ecritures.
(10.7.2012)

Le sort du monde est scellé

Va vers les dignitaires de France, transmets-leur mes paroles, fais ton travail, ne crains rien, tu es celle que j’ai choisie pour faire entendre mes volontés, ne te rétracte pas. Ma fille, ce monde ingrat blasphème mon Nom, leurs parjures ne resteront pas impunis, ils sèment le vent, ils récolteront la tempête. Ne te soucie de rien; qui s’en prend à toi, s’en prend à Moi.
Mes messages travaillent les cœurs, ce qui n’est pas accompli aujourd’hui le sera demain, ne doute jamais de ma toute-puissance. J’attends leur pardon pour m’avoir offensé, je suis avec eux, près d’eux, ils me narguent sans cesse, ils se croient puissants mais de puissants, ils n’ont que leur mauvaise foi. Ils cherchent à plaire à un peuple sans foi, alors que j’ai la solution à leurs problèmes, ils m’excluent de leur existence, un jour, ils comprendront. Ce jour-là sera larmes et regrets de m’avoir tant offensé.
Ma fille, le sort du monde est scellé, je mettrai les impies à mes pieds, je ferai disparaître l’orgueil des nations, j’instaurerai sur terre une paix qui perdure, mais avant cela, toute chair me sera soumise, il y aura des pleurs et des grincements de dents. Le temps de l’apostasie se termine, les grands de ce monde fléchiront les genoux… la France revêtira sa robe de salut et deviendra le modèle des nations.
Enfants qui m’aimez, priez pour la France: Père de tous les enfants du monde, permets-nous de te demander de diriger la France vers les droits sentiers de l’amour, qu’elle sache distinguer le bien du mal, le vrai du faux. Fais grandir en elle, la vertu d’obéissance à tes préceptes, afin qu’elle retrouve son éclat perdu et soit revêtue d’une parure de noblesse. Que règne dans les cœurs, l’Amour du Dieu Un et Trine et de Marie, notre Reine des Cieux, la Tige Féconde…
Père que j’aime, qu’en France soit accompIie ta volonté et que tous s’exclament: «Vive la France des deux saints Cœurs!» pour la Gloire du Père, du Fils et du Saint-Esprit dans les siècles des siècles… Amen!
C’est ainsi que je le vois… Ma Fille, porte mon amour au monde.
(14.07.2012)

Littérature: