Mon compte


Créer un compte

Vient de paraître

Facebook

Retrouvez les Editions du Parvis
sur facebook!

Des nouveautés,
des prières de la semaine,
des infos, etc.

San Damiano: «Priez et taisez-vous!»

Messages de Jésus - 15 décembre 1967

 

Nous continuons à publier les messages de Notre-Dame des Roses donnés à Rosa Quattrini de 1964 à 1970. En les découvrant ou en les relisant (pour les lecteurs qui les connaissaient déjà) et en les méditant, nous verrons qu’ils conservent toute leur actualité et leur force. Ce que nous annonce Marie concernant les châtiments n’est pas encore arrivé et peut être modifié si nous nous convertissons. Cela dépend de nous!

Durant la récitation du deuxième mystère glorieux, Mamma Rosa annonce l’arrivée de la Maman céleste, de Jésus, de Saint Michel et derrière eux du Saint-Père qui porte une grande croix sur les épaules, et ensuite quatre évêques de Plaisance. Mamma Rosa répète le message de Jésus:

«Mes enfants, Je suis Jésus miséricordieux. Ici ce doit être un centre de prière, d’amour, de volonté généreuse pour Me faire venir avec mon Règne, pour porter la miséricorde, la paix sur le monde, la tranquillité. Priez et taisez-vous! Offrez, offrez heure après heure toutes les peines et les douleurs, comme lorsque J’étais sur la voie du Calvaire. Et en ce moment c’est mon fils de prédilection, le Saint-Père, qui est derrière Moi et qui suit la voie du Calvaire avec Moi! Ne craignez pas, mes enfants, portez la croix, car avec la croix on arrive au Ciel! Ecoutez ma Parole, écoutez-la et mettez-la en pratique! Ne vous laissez pas séduire par les tentations du démon, parce que le démon fait un grand carnage! Mais vous, priez, priez et insistez auprès du Père Eternel pour qu’Il ouvre les yeux de tous, afin que tous puissent voir la lumière de la vérité et de la justice.

Ne laissez pas seule cette fille (Mamma Rosa) qui est mienne, mais soyez toujours réunis dans la prière et la lumière viendra, viendra aussi ma Maman céleste! Je viendrai sur cette terre avec tant d’anges, tant de saints, tant de patriarches, tant de prophètes et tous les Apôtres. C’est l’heure de souffrir pour M’aider à souffrir, car Je souffre tellement, tellement!»

A Mamma Rosa qui demande pitié et miséricorde avec les personnes présentes, Jésus répond:

«J’ai tant de miséricorde, mes enfants, tant et tant de miséricorde! J’attends vraiment l’ultime moment pour vous laisser partir, parce que Je vous ai laissés libres, mais Je pleure tellement de voir mes frères aller à la perdition; J’en souffre tellement, parce que J’ai offert toute ma vie, tout mon sang, tout Moi-même sur la Croix!»

Mamma Rosa voit dans le ciel une grande couronne blanche, entourée d’un cercle rouge avec les lettres C.H.I., puis elle répète les paroles de la Madone: «Mes enfants, Je suis la Maman du Ciel qui vient toujours pour vous sauver. Je vous appelle avec l’esprit... vous appelle avec le corps... vous appelle par inspiration à la prière. Ne voyez-vous pas que le monde d’heure en heure va à sa perdition! Pourquoi ne comprenez-vous pas que Je suis toujours sur cette terre pour venir vous sauver? J’ai laissé mon Fils Jésus dans le Ciel où Je jouissais de la félicité éternelle pour venir vous sauver, car Je suis la Mère aimante de tous, la Co-rédemptrice, la Reine du Ciel et de la terre qui vous aime tellement et pleure tant! Fixez les yeux au Ciel, demandez pitié et miséricorde.»

Tous invoquent pitié et miséricorde.

«J’élargis mon Manteau, J’ouvre mes bras pour vous étreindre sur mon sein! Et vous, mes enfants, parlez... parlez! Car Je suis sur cette terre! Tous doivent savoir que Je suis sur cette terre pour vous sauver tous! Même s’ils ne veulent pas le savoir, annoncez, annoncez clairement que Je suis la Maman du Ciel qui vient pour vous sauver.

Et quand viendra le jour de votre départ de cette terre, que vous aurez cru en Moi, espéré en Moi, ce sera un jour de joie et de triomphe, parce que vous ne pourrez jamais imaginer tout le bien que Je vous ai voulu! Je serai à vos côtés, proche du lit dans lequel vous gémirez. Je vous assisterai avec Saint Michel et vous porterai entre mes bras au Juge, où vous serez jugés, mais Je vous ouvrirai les portes du Ciel pour venir chanter les louanges, les grâces, le chant de l’amour, de la reconnaissance! Allons! réveillez-vous, mes enfants, réveillez-vous! Ne dormez pas, ne vous complaisez pas dans les tentations! Réveillez-vous, car Jésus vous appelle, Jésus vous attend avec amour au Banquet eucharistique, parce que Jésus veut enflammer vos cœurs, veut renaître dans votre cœur, veut vous donner des grâces. Jésus vous donne tant de lumière! Tant, tant pour réveiller toutes les âmes!

Mais vous, priez et taisez-vous. Insistez, insistez auprès du Père Eternel! Mais parlez de Moi: ne craignez pas, car Je suis à côté de vous qui vous parle, qui vous inspire, parce que votre Maman vous aime tellement, tellement!

Je répands tant de grâces et de bénédictions sur les présents et ceux qui sont au loin, sur tous ceux qui ont recours à moi. Mais vous, priez aussi pour ceux qui ne prient pas, pour ceux qui ne croient pas, pour ceux qui ne veulent pas Me connaître, pour ceux qui ne veulent pas Me faire triompher! Vous aussi, de nombreuses fois durant le jour élargissez vos bras et levez les yeux au Ciel. Récitez souvent le Salve Regina et Je donnerai tant de miséricorde à tous. Promettez et Je vous promets de vous sauver tous, les bons comme les méchants, car vous êtes tous mes fils que J’aime tellement, tellement! Que tous retournent à la Maison du Père, Maison d’amour, de joies et de grâces célestes. Je vous bénis.»

 

Littérature: