Mon compte


Créer un compte

Vacances d'été

du 25 juillet
au 16 août 2022

La librairie en ligne fonctionne normalement durant cette période.
Les commandes reçues après le 21 juillet
seront expédiées
dès le 19 août.
Bel été à tous!

Newsletter

Pour être informé des nouveautés - des offres spéciales - des promotions, inscrivez-vous à notre lettre d'information!

 

 

Facebook

Retrouvez les Editions du Parvis
sur facebook!

Des nouveautés,
des prières de la semaine,
des infos, etc.

Accueillir la Tendresse du Seigneur dans la foi

Françoise - Messages de conversion des cœurs 

 

 

Tout au long des révélations de Jésus à Françoise, Jésus ne cesse de dire: «Ne t’inquiète pas, aie foi, espère, avance sans crainte, laisse-moi faire… Je t’ai élevée pour cette mission: pour que tu apprennes aux âmes à Me ressentir dans la foi.»

 

Pourquoi la foi est-elle la clé pour entrer dans la plénitude de la vie en Dieu?

Tant que la foi n’est pas en vous, vous ne vivez pas pleinement heureux, car vous vous privez de mon Cœur. Mais quand la foi arrive en vous, les grâces affluent et vous devenez rayonnants…

Beaucoup disent: «Je prie mais je ne suis pas exaucé…»

 

La soif de Dieu

A l’image du «oui» de Marie, osons nous prononcer pour Dieu, totalement, entièrement, en Lui demandant la soif de son Cœur. Jésus nous demande d’avoir cette soif, comme Marie, qui avait le cœur brûlant de foi en ce sens qu’elle ressentait l’Amour de Dieu en chaque instant, par son abandon total. Jésus dit: «Le désir de Dieu profond me fait te donner tous mes trésors, non pas la «foi pure» mais la foi ressentie».

 

La purification

La soif de Jésus entraînera la purification de toutes nos ténèbres, c’est-à-dire le temps nécessaire pour Lui laisser de la place et pour Lui donner tout ce qui est obscur en nous, nos doutes, nos inquiétudes, nos craintes, nos interrogations, le temps que notre oui soit oui et qu’il soit prononcé dans l’amour. Osons «risquer» notre cœur entier, en acquiesçant sans douter.

«Un cœur pur trouve rapidement la foi. Le cœur pur est un cœur débarrassé de ses barrières, qui laisse entrer librement la lumière divine. Avez-vous un cœur ouvert? Le cœur ouvert est celui qui veut connaître et rencontrer l’Amour que Je suis, en Jésus-Christ. C’est le cœur qui vient me demander la vie, qui accepte de voir sa misère et me la remet entièrement. Ma miséricorde est pour chacun.» Alors n’hésitons plus à nous plonger dans le sacrement de réconciliation aussi souvent que nécessaire pour accueillir cette vie que le Seigneur veut nous donner en plénitude. 

 

Abandon et confiance

Avoir foi demande aussi l’abandon: «Il faut vous abandonner en chaque instant à mon Cœur, dans l’humilité du petit enfant qui ne sait rien, mais attend tout de sa maman avec son cœur et sa confiance.» L’abandon de nos misères, l’abandon de notre moi et de notre raisonnement, est un abandon par amour et dans la paix. «Ton abandon vient de ta confiance en moi et ta confiance vient de ta foi que Je te nourrirai. Mon amour ne descendra vous envahir que lorsque vous aurez confiance en moi.»

Heureux celui qui se sent vide et misérable et qui laisse agir Jésus en lui comme Il l’entend. Il suffit de notre bonne volonté (décider d’avoir foi) et de notre amour inconditionnel pour que cette foi qu’Il nous a donnée en germe à notre baptême puisse grandir. Jésus dit à Françoise: «Que de fois Je t’ai dit: «tu as peu de foi… mais tu ne savais pas comment résoudre ce problème… Tu as mis ta bonne volonté, et Je fais le reste.» Si nous nous sentons incapables, osons lui demander, dans la prière, qu’il nous apprenne à avoir foi: «Je ne laisse personne errer sur le chemin de la foi. Si l’âme est humble, ouverte, Je la dirige doucement et l’ouvre à la foi catholique, la seule vraie à Mes Yeux.»

Mais celui qui refuse l’aide de Dieu et qui veut agir par lui-même en conduisant sa vie tout seul ne pourra trouver le bonheur. Jésus ne s’impose jamais: «Chacun est libre de s’offrir à moi. Vous êtes libre de choisir ma Volonté d’amour ou la vôtre. Chaque fois que tu me désires, mon Cœur est heureux. Chaque fois Je te répondrai. Pour que tu sois forte dans
la foi, Je te montre davantage mes secrets divins, pour que tu approches de mon Cœur. La foi est toujours récompensée. Si tu fais une démarche de foi envers moi, avec ta bonne volonté, ma grâce vient en toi… et encore plus de foi.»

 

Une foi vivante

«Promets-moi de ne jamais laisser ta foi s’endormir, afin que tu demeures vivante. La foi est entretenue et grandit par la prière, pendant laquelle tu reçois de moi. Qui me prie avec un cœur pur et confiant recevra ma joie. Que chacun sache combien je peux combler une âme qui s’offre à moi. Par la foi, tu obtiendras des grâces que certains mettront des années à obtenir par la méditation. Quand tu ne sais pas où tu vas, moi, Je le sais.»

«Grandis dans la foi. Je te le demande, parce qu’elle apporte tout ce que tu désires. La foi est amour pour Dieu. La foi, c’est demeurer si fort dans le Cœur de Jésus, que tu reçois concrètement toutes les grâces qu’Il me plaît de te destiner et ce, parce que tu crois que mon don d’amour est inépuisable. Je trouve de la place en toi, au fur et à mesure que tu grandis dans la foi. Quand tu m’appelles avec ton amour d’enfant et ta foi, comment ne pas te répondre?»

Le Seigneur veut nous nourrir, nous faire vivre pleinement dans et par Son Amour: «Ne laisse aucun souci te faire perdre la joie de ma Présence. Moi, j’ai toujours mon sourire posé sur toi, malgré les épreuves, les péchés du monde. Et cela parce que mon amour est toujours là pour toi qui me dis oui sans cesse.»

«En avançant dans la foi, tu trouveras toute vie. La foi est lumière de l’âme.» Jésus dit même que la foi, ce sont «les yeux de l’âme. Parce que tu es en train de croire tu verras. Il faut croire sans voir, par humilité, par pureté de cœur. Alors vous verrez. Tu vois, lorsque la foi grandit avec l’amour, ma lumière t’envahit.

Comprends l’importance de la foi dans ton cœur. Dieu a gâté les hommes en leur donnant de prier avec foi, en le leur offrant, car Il veut les exaucer. Mais votre siècle a renié le don de la foi, aussi mes merveilles de dons se sont limitées.»

 

Le sentiment de la foi et la présence de Jésus

La foi ouvre la porte du cœur car elle permet à Jésus d’entrer dans notre âme: «Je me regarde en vous et vis en vous… Acquiers le sentiment de la foi, c’est-à-dire ressens comme tu es exaucée quand tu crois… Ose me ressentir et ressentir de l’amour pour moi, en ce temps qui est là, c’est ainsi que je veux combler ton cœur.» Jésus vient révéler son Cœur à chacun pour que l’âme découvre et vive dans son intimité: «Apprends à ressentir ma Présence avec les yeux de la foi et tout ira bien. Je veux que tu me sentes, le regard de la foi t’ouvrira le sentiment.» Chacun peut ressentir la Présence de Jésus s’il est suffisamment petit pour croire à cette tendresse de Dieu pour lui. «Dans mon amour de tendresse tu recevras tout ce que tu peux espérer, car Il est mon Trésor pour votre temps.»

 

La foi et l’amour des frères

«Quand l’âme m’ouvre son cœur entièrement, me donnant sa foi, son amour, sa misère, Je me précipite en elle pour la guérir profondément. Une fois comblés et guéris par notre doux Jésus, Il nous envoie porter l’amour à nos frères. Si vous ne ressentez pas l’amour, vous ne porterez pas le salut du monde (ma Croix) comme je le désire de vous. Manifeste mon amour à tous ceux qui souffrent de se sentir peu aimés.»

Jésus dit à Françoise: «Prends la foi comme une source d’eau vive qui te régénèrera et te fera donner mon don aux autres. Il faut toujours plus marcher vers le large pour vivre, car adorer mon Cœur est avancer là où je t’appelle pour nourrir mes agneaux. Cela suppose que tu ne te laisses pas tirailler par les craintes mais que tu te décides de me faire encore plus confiance.»

«La foi est certitude, enfant, et non seulement volonté de croire: les temps qui viennent changeront ces erreurs communément répandues. La foi est certitude: soyez sûrs et vous aurez, comme mes apôtres recevaient lorsqu’ils me demandaient.» 

Dans la lignée de l’année de la foi, promulguée à partir d’octobre 2012 par SS Benoît XVI, oserons-nous Lui ouvrir toute grande la porte de la foi?

Hèlène Hernandez

 

Littérature: