Mon compte


Créer un compte

Vient de paraître

Bougie saint Charbel Makhlouf

Bougie saint Charbel Makhlouf

Bougie saint Charbel Makhlouf

Le saint du Liban - Ermite de la Paix

5x14 cm

Article n° FBG107 - poids 220 g
Editions du Parvis
7.50 €
Nouveauté
Bougie saint Charbel Makhlouf

Né  le 8 mai 1828 à Bekaa Kafra dans le nord du Liban, Youssef Antoun Makhlouf reçoit une éducation très pieuse, qui lui donne l’amour de la prière. Il suit ses deux oncles ermites au monastère de Saint-Antoine de Kozhaya où il se consacre à une vie monastique et recluse.
En 1851, il se rend au monastère de Notre-Dame de Maifouk où il passe sa première année monastique, puis au monastère Saint-Maron à Annaya (Mont-Liban), où il rejoint l’Ordre libanais maronite sous le nom de Frère Charbel.
Le 1er novembre 1853, il prononce ses vœux au monastère Saint-Maron à Annaya. Il est ordonné prêtre à Bkerké, le 23 juillet 1859. Il vit pendant seize ans au monastère Saint-Maron à Annaya.
Le 15 février 1875, il rejoint l’ermitage Saints- Pierre-et-Paul qui fait partie du monastère. Il occupe son temps à la prière et l’adoration et a rarement quitté son ermitage où il demeura pendant vingt-trois ans.
Le 16 décembre 1898, Frère Charbel est atteint de paralysie en célébrant la messe. Il agonise durant huit jours et meurt le 24 décembre.
Une foule de plus en plus grande visite son tombeau. De nombreux malades demandent des grâces et sont exaucés. Le 9 octobre 1977, il est canonisé par le pape Paul VI.
Aujourd’hui encore, saint Charbel Makhlouf, humble moine et prêtre, attire des foules où se côtoient chrétiens et non-chrétiens.



Mots-clés