Mon compte


Créer un compte

Vient de paraître

Père Georges Biju, VC

Le Père Bill († 2008), le Père Anthony Saji et le Père Georges Biju

Conférences et retraites

Les problèmes de santé du Père Anthony Saji nécessitent plus de soins et plus de temps qu’il n’était prévu initialement. Opéré des oreilles dans un premier temps en Afrique, le Père Anthony Saji est rentré en Inde, comme il le fait tous les deux ans, en décembre 2014. Sur ordre de sa congrégation et suite à des douleurs au dos, il y séjourne aujourd’hui encore et y poursuit ses traitements.

Mais l’Esprit Saint est toujours à l’œuvre, et la Congrégation Vincentienne a nommé un autre prêtre, le Père Georges Biju, pour poursuivre la mission jusqu’au retour du Père Anthony. Le Père Georges a toute la confiance et le soutien du Père Anthony puisque leur amitié dure depuis le séminaire (ils sont entrés à la Congrégation le même jour et ont été envoyés ensemble en mission en Afrique de l’Est).

Le Père George Biju est un prêtre de la Congrégation Vincentienne d’Inde (Vincentian Congregation: VC). Il est né le 12 mars 1980 à Ayyampuzha, Kerala en Inde dans une famille chrétienne pieuse. Son père, Antony, est agriculteur et sa mère, Annie, femme au foyer. Père George Biju est l’ainé de trois fils et ses deux frères sont mariés et pères de famille. Son désir de devenir prêtre date de l’époque de son enfance. C’est sa grand-mère qui a été la première à le motiver pour la prêtrise. Elle avait une grande dévotion envers Marie. Sa tante, une sœur de son père, qui est religieuse clarisse, l’a aussi influencé dans ce sens. En outre, les années passées avec les curés et les religieuses de la paroisse (Kannimangalam dans l’Archidiocèese de Ernakulam-Angamaly) lorsqu’il était enfant de chœur, l’ont également encouragé à devenir prêtre. Le renouvellement spirituel dans la vie de son père après avoir participé à des retraites prêchées par les pères Vincentiens a entraîné sa famille vers la prière et la crainte de Dieu.
Père George Biju voulait tout d’abord devenir prêtre diocésain mais la Providence du Seigneur l’a orienté vers la Congrégation Vincentienne. Il est entré au séminaire Vincentien en 1997 en même temps que le Père Anthony Saji et ils ont passé neuf des dix années de formation ensemble. Dans la cinquième année de leur formation, ils ont été désignés tous les deux pour servir dans la mission africaine, ce qui a encore renforcé leur amitié. Tandis qu’ils se préparaient à partir en Afrique, le Père J.K. Bill leur a rendu visite au séminaire de Bangalore et les a encouragés pour les missions. Il se souvient même avec joie des encouragements et du soutien que lui a prodigué le Père Bill lors de ses premières années de vie missionnaire en tant que séminariste et ensuite jeune prêtre.
Sa formation accomplie à Nairobi au Kenya, le Père George Biju a été ordonné prêtre le 19 avril 2007. Il a été envoyé comme vicaire, puis curé jusqu’en juin 2012, de la paroisse Saint François Xavier d’Uvinza du diocèse de Kigoma en Tanzanie où se trouve l’école missionnaire De Paul soutenue par les bienfaiteurs de France. Après une interruption de deux ans d’études (Licence de théologie morale) à Rome, le Père George Biju est revenu à la Maison de Prière Vincentienne de Nairobi au Kenya où il est assistant du directeur depuis septembre 2014.
Le Père George Biju avait eu le privilège de rencontrer le Père Bill juste une semaine avant sa mort lors de la visite de ce dernier à la mission d’Uvinza en Tanzanie en 2008, alors qu’il en était le vicaire. Il a toujours admiré la grande mission de prédication portée par le Père Bill et son successeur le Père Anthony Saji. Il dit qu’il a souvent prié pour eux et pour tous ceux qui travaillent à ce ministère. Il dit n'avoir jamais imaginé se trouver lui-même dans une telle mission.